Prise par la préparation du Bijorhca, le salon, la préparation de mes commandes, Instagram qui compense mes frustrations bloguesques... Et je me fais bien rare par ici !
De même que je n'ouvre plus mes fenêtres préférées. Je bosse, quoi.
J'espère avoir le temps bientôt d'entendre le moteur de ma machine ronronner ou le cliquetis de mes aiguilles. Bientôt.

En attendant je pense à vous souvent.