photo(3)

L'hiver dernier, j'avais parcouru avec plaisir les allées du salon aiguilles en fête, à la Halle de La Villette. J'y avais choisi un patron de robe et le fil nécessaire (genre de lacet en coton mélangé) chez Mercredi &Cie. La marque a disparu, j'ai l'impression, c'est dommage.

Pour tout dire, j'avais aussitôt démarré la partie tricot mais le toucher du fil ne me plaisait pas trop. J'ai laissé tomber avant même d'arriver aux ajours.

Et puis en cette rentrée j'ai pris la décision de terminer tous mes encours. Il a donc bien fallu que je me mette à cette robe. Pas de problème pour le devant et le dos. Les manches, tricotées ensemble, m'ont semblé interminables… Encore une pause avant de passer à la jupe. Emma en a choisi le tissus dans mes stocks avec l'aide de son frère. Ils sont tombés d'accord sur un lin noir. Bon. J'ai ajouté un biais pour ourler le bas du même gris que la partie tricot. Et j'ai fait une série de plis plats devant et derrière plutôt que les fronces recommandées. Il me tarde de la passer sur ma poulette. Cette robe est vraiment cropped et le fait que j'ai mis une largeur de tissus par face (et non une largeur pour le tour complet) devrait donner encore une impression de volume. Je vais coudre un bloomer cache-popotin dans le lin sans tarder pour tenir compagnie à cette robe qui devrait sacrément tourner.

Verdict dans quelques heures.

Au passage, je signale que c'est la première fois que je tricote en 3,5. Peut-être pas la dernière, mais on ne m'y reprendra pas de sitôt !

 

photo(6)photo(7)photo(10)

Voilou, la robe animée, sur le joli dos de ma fillette… C'est juste comme j'imaginais, j'adore. Et ma poupée aussi. Mission accomplie ! (photos prises juste au retour de l'école. Avec les collants - rouges - du jour. Ce sera encore plus beau avec des collants noir et gris de la penderie.

photo

photo

 

photo(2)

photo(2)

photo(6)

 

NB : il est notable que ma fille bénéficie d'un régime de faveur en matière de home-made. Mon bonhomme a eu ses deux bracelets shamballa aussitôt qu'il m'en a passé commande, au printemps dernier. Pour le reste, il m'a clairement fait comprendre qu'il n'était pas utile que je tricote ou couse ou, pire, crochète pour lui. Il me félicite beaucoup plus pour ce que je fais depuis qu'il se sait épargné.

Il m'a dit ces derniers jours qu'un bonnet, peut-être… (yesssss)