photo(22)

C'est l'histoire d'un pull. Un pull dont sitôt vu le modèle chez Quince and Co, sitôt décidé d'en acquérir le tuto et de me lancer. C'était sans compter sur la réticence de mon cerveau à guider mes doigts pour trouver le chemin du tricotage en rond de manches étroites. Tenté. Loupé. défait. remonté. Retenté. reloupé. redéfait. Je me suis lassée. J'ai tout laissé en plan. Des vacances d'été passées plus tard, retentage. Et sans problème, c'est monté tout seul. A n'y rien comprendre. Un peu comme la leçon qu'on arrive pas à apprendre. Une nuit de sommeil et au réveil tout est enregistré. Ca vous parle aussi, non, comme expérience ?

Tricoté en Holst Garn Coast (laine et coton), fil en double (triple ? Je ne me souviens plus…). Aiguilles 6. Ce qui donne un pull plus grand que prévu, qui n'arrive pas juste sous le nombril (ce que regrette ma poulette, évidemment). Et des manches longues parce que le trois-quart en hiver, pour fillette, bof. Surtout que c'est tricoté lâche, du coup le vent et le froid pourront se frayer un passage à travers les mailles !

Je n'ai pas eu l'occasion de faire les images de la bête enfilée, mais j'y compte bien…

photo(20)

photo(16)

photo(21)